Culture

LES MUSICIENS: ARTISANS DU LIEN

Bien sûr, ils éveillent d’abord nos émotions et nos sensibilités. Et pourtant, avec leur notes, leurs rythmes et chansons, les musiciens font bien plus que cela ! Ils créent l’ambiance collective qui rassemble, lors de leurs concerts ou plus indirectement entre des individus qui écoutent leurs morceaux. Ils partagent leur passion musicale et leur intériorité pour communiquer avec leur public et mettre des mots sur des sentiments parfois difficilement exprimables. Plus globalement, par la fusion de sons et idées éclectiques et culturellement variés, ils construisent des ponts entre des peuples et entre des personnes. Ils nous font voyager à travers le monde, et en nous-mêmes ! Les musiciens tissent le lien social et renouvellent notre culture, en constant changement. En cela, ceux qui se lancent dans ce métier méritent toute notre attention et notre soutien. Découvrez donc Rachel Onema, Azeez, Amare et Waleed à travers nos portraits et diffusez leur musique autour de vous !

Comme c’est bientôt Noël, les journalistes citoyens de MagMA vous offrent en plus plein de cadeaux : les portraits de trois jeunes qui parlent de leur identité ainsi que deux points de vue poignants et promoteurs de paix sur le conflit israélo-palestinien. 

 

#

Rachel Onema : chanteuse, auteure et comédienne

La Belgique compte plus de 183 nationalités, européennes ou non, et autant de cultures et sonorités différentes. Nous avons rencontré Rachel Onema, une artiste aux mille et une facettes.

LIRE LA SUITE

#

La musique d'Azeez : une fusion des genres, un son unique

Le jour, il travaille dans un hôpital en tant que secrétaire médical. Le soir : la musique remplit sa vie ! A 32 ans, Azeez Osséant Afana sort un EP aux influences afro-américaines et françaises.

LIRE LA SUITE

#

DJ Amare : danse, énergie, connexion !

La musique électronique est la passion vitale de Noen. Devenue DJ il y a moins d'un an, elle sillonne les festivals en Belgique et à l'étranger.

LIRE LA SUITE

Waleed : des mots pour résister. Exister

Waleed a commencé à s’intéresser au hip-hop lors de son passage à l’université, en 2008. Cette année marqua aussi le début de la guerre de Gaza et, par ce fait-même, la fin de son parcours universitaire.

LIRE LA SUITE

 

La musique, pour oublier qu'on s'est fait braquer

La Nouvelle-Orléans, avec ses déguisements, son mardi gras, son ambiance si particulière, mais aussi ses gangs urbains, sa violence, sa pauvreté et surtout sa musique intimement liée à sa culture : le Jazz…

LIRE LA SUITE

 

  • Relations

    IDENTITES : LES JEUNES SORTENT DES CASES !

  • Convictions

    CONVICTIONS : CACHE-CACHE OU CARTES SUR TABLE ?