Nord/Sud

REFUGIES : LEURS EPREUVES, LEURS ESPOIRS

Venus du Proche-Orient, d'Afrique ou d'ailleurs, ces êtres humains en exil dénommés "réfugiés" portent tous une histoire singulière faite de souffrances et de courage. Ils sauvent leur vie et souhaitent un avenir meilleur en Belgique. Protéger ces personnes qui fuient la guerre est une première étape indispensable dont nous sommes responsables. 
 
Au fil de ces articles, vous découvrirez également de nombreuses pistes qui constituent les étapes ultérieures indispensables à leur accueil et à une vie digne en Belgique. Elles nous ont été données par les réfugiés eux-mêmes au cours de leur récit : des papiers en règle sont une nécessité bien sûr, mais aussi un accompagnement spécifique, l'accès aux études, au travail, aux soins de santé… Sans oublier l'expression culturelle, le sport et le besoin de se sentir utile. Découvrez leurs trajectoires au travers de ces portraits proposés par notre équipe de volontaires. 
 

#

 Exil et désillusion : le chemin de Khalil

 Après des mois de voyage dans des conditions difficiles,  la situation de Khalil, un jeune Syrien qui a traversé le  Proche-Orient et l'Europe pour fuir la guerre, reste très  incertaine.

LIRE LA SUITE

#

Massa, le voyage en point de mire

Hier lycéenne à Damas, Massa est aujourd'hui étudiante en hôtellerie. Une étape apaisante et appréciée avant, peut-être, de continuer le tour de la planète…

LIRE LA SUITE

#

 Hamed, seul en scène

 Hamed a fui le Syrie en 2012 et vit en Belgique depuis 3  ans. Il a fui la guerre et la mort. Il a trouvé ici un refuge,  mais pas ce qu’il pourrait appeler une vie digne de ce  nom.

LIRE LA SUITE

#

 Adrienne: arriver en Belgique sans parent ni papier et  réussir à construire son "bon avenir"

 Parcours d’une battante. Arrivée seule et sans papiers en  Belgique à 17 ans, Adrienne est aujourd’hui une jeune  mère, une infirmière à temps partiel et une étudiante.

LIRE LA SUITE

#

 Ouday : « Je suis déçu de la situation en Belgique. Je  ne veux surtout pas rester ici »

 Après un long chemin d'exil depuis l'Irak, Ouday revient  sur son éprouvant voyage et nous livre ses premières  impressions, quelques jours après son arrivée. Très vite,  certaines de ses illusions se sont envolées.

LIRE LA SUITE

#

"Retournez à la case départ " : l'éphémère séjour d'Ali en Europe

Contrairement à ce que l'on pourrait attendre d'un  demandeur d'asile, Ali vient d'une région du monde qu'il  décrit lui-même comme ''calme et agréable'' et a malgré  tout fait le choix d'entrer sur le territoire européen sans  demande de visa préalable. L'impact potentiel d'un tel  récit sur la cause des migrants et des réfugiés a  longtemps fait débat au sein de notre équipe.

 

LIRE LA SUITE

#

 Hilario : l'engagement auprès des réfugiés, une vision  de long terme

 Hilario s’est engagé auprès des réfugiés au Parc  Maximilien à Bruxelles.  Récit d'une expérience intense.

LIRE LA SUITE

#

 Hawa Djabali : «réfugié, immigré, on a tous besoin  d'expression culturelle»

 Co-directrice du Centre Culturel Arabe, Hawa Djabali  nous raconte son parcours. Cette femme engagée lutte  aujourd'hui pour favoriser l'intégration des arabophones  en Belgique.

LIRE LA SUITE

#

 Du Congo aux tatamis, l'épopée de Christophe Mputu

 Parti du Congo à 16 ans, après de nombreuses    difficultés, Christophe Mputu a trouvé sa place en  Belgique grâce à sa passion pour les arts martiaux.  Maître en ju-jitsu, plusieurs fois champion de Belgique, il  nous raconte une véritable success story.

LIRE LA SUITE

#

Clair-Maël, à la conquête d'une identité afropéenne

Clair-Maël fait partie de ces gens en mouvement qui laissent une trace lumineuse et positive sur le chemin des autres. Cet expérimentateur inlassable a dû quitter son pays natal, le Congo Brazzaville, à 17 ans.

LIRE LA SUITE

 

  • Nord/Sud

    Humana Terre, « Travailler la terre : une leçon de résistance »

    « Pour dépasser l'exclusion sociale, il faut réunir les savoir-faire de chacun dans un projet collectif » explique Mohamed, membre du jardin collectif Humana Terre. A travers son récit, nous explorons cette dynamique inscrite dans la création d'un jardin collectif à Jette.

  • Nord/Sud

    Caroline Huygens: "Pour un camp de réfugiés à Calais"

    De Bruxelles à Calais, des associations se rassemblent pour réclamer le respect des droits des migrants. Les voix s'élèvent pour dénoncer l'accueil qui leur est réservé et les politiques européennes sécuritaires d'immigration. Javva, organisation d'Action Citoyenne et de Dialogue Interculturel, soutient cet appel. A Bruxelles, Caroline Huygens -administratrice de Javva- témoigne de la situation à Calais.

  • Nord/Sud

    Lily et Anna-Lou, âgées de 8 ans, rencontrent Serge, membre de la Caravane des Migrants Sans-Papiers

    Lily et Anna-Lou, élèves de l'Autre Ecole d'Auderghem, ont rencontré Serge Bagamboula dans le cadre du Village Associatif « Les migrants sont aussi des parents et des enfants ». Toutes les deux « journalistes d'un jour », elles souhaitaient en savoir plus sur le parcours de Serge et ses difficultés en Belgique.