Société

Bons baisers de Casa Ponton

9 mai 2019 - par Amadeo Bosser

Quand il s'agit d'exprimer son opinion, Youness, pur produit liégois, n'a pas sa langue en poche. Et c'est tant mieux !

Pour le projet « Racisme et reconstruction », des jeunes liégeois s’expriment en vidéo sur le racisme : leur vécu et leur moyen de lutter contre le racisme.

En effet, les jeunes peuvent de moins en moins s'appuyer sur les organisations politiques et sociales pour résister aux violences socio-économique qu'on leur impose, parmi lesquelles le racisme et les discriminations.

Il est même difficile de pouvoir compter sur des liens familiaux stables et sur une sécurité de l'emploi. Parallèlement à cette insécurité, la globalisation et le néolibéralisme, la publicité et le marketing souhaitent réduire les jeunes à des consommateurs, niant les individualités et les identités multiples de chacune et chacun pour les réduire à des objets et à une main d'oeuvre facilement exploitables.

Par rapport à ce ce contexte, la mise en récit permet aux jeunes de SE POSITIONNER EN TANT QUE SUJET face au racisme et aux discriminations.

Le récit permet de s’émanciper, de faire partager sa voix. Les jeunes ont le pouvoir, par le récit, de faire reconnaître les injustices qu'ils ont vécues, mais aussi ils valorisent leurs manières de se relever et de ne pas se laisser enfermer dans un rôle de victime impuissante. Grâce aux récits écrits et vidéos, ils mettent en lumière leur résistances individuelles et collectives.


Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Promotion de la Citoyenneté et de l’Interculturalité – 2019.